Le dressage de base du chien

Le dressage de base du chien

Avant toute chose, je tiens à préciser un détail. En effet je préfère vous parler d’éducation plutôt que de dressage de base du chien. Pour certains la nuance ne sera évidente mais pour moi elle existe. « Éduquer » un chien est synonyme de douceur à contrario le « dressage » à résonne en moi avec une connotation plus dure.

L’éducation donc est plus efficace quand elle est faite dans un « mode » jeu. Par exemple, le chien vous apporte sa balle, vous demande par son attitude corporelle de la lui lancer ou de venir jouer avec lui, et bien vous lui donnerez d’abord un ordre comme « assis ! » avant de lui renvoyer sa balle afin de récompenser son obéissance. Chose importante, c’est vous le maître qui décide du début et de la fin du jeu.

Les exercices :

Le rappel

 

Le rappel est un exercice fondamental, et l’un des plus difficiles.

C’est pour cela que cet apprentissage doit débuter au plus tôt. Dans les premiers temps, munissez-vous d’une longe (longue laisse ou corde de plusieurs mètres) et rendez-vous dans un endroit tranquille. Par la suite vous choisirez un endroit clos, pour plus de sécurité, une fois que vous jugerez que votre chien pourra commencer à se passer de sa longe. L’ordre est simple, son nom + au pied ! Mais toujours sur un ton joyeux et affectueux. Si l’exercice est réussi, félicitez-le et caressez-le en lui disant « c’est bien », une petite friandise n’est à ce moment-là pas de trop pour bien lui faire comprendre qu’il a accompli ce vous vouliez.

Si l’ordre ne fonctionne pas, tirez-le doucement avec sa longe, pendant qu’il revient donc vers vous, redonnez-lui l’ordre, une fois à vos pieds félicitez-le et caressez-le en lui disant « c’est bien », sans oublier sa petite friandise.

L’exercice de rappel doit se faire plusieurs fois par jour. Répondre au rappel doit toujours être source de joie pour votre chien. À son arrivée il trouvera donc un maître heureux et une récompense. Ce n’est que lorsque vous aurez obtenu une réponse impeccable a votre ordre, que vous pourrez refaire cet exercice le chien libre, sans longe.

 

L’exercice assis

 

La position assise pour le chien est naturelle, mais il ne sait pas encore que cela correspond au mot « assis ! » L’apprentissage commence par votre anticipation, c’est-à-dire qu’il faudra lui dire assis à chaque fois que vous le verrez commencer à vouloir s’asseoir naturellement. Félicitez-le une fois assis. Dans un second temps, vous passerez au véritable enseignement de cet ordre.

Pour se faire, placez votre main sur son postérieur et dites-lui « assis ». La main sur le postérieur ne doit pas appuyer, mais juste accompagner. Une fois l’ordre effectué, félicitez-le et caressez-le en lui disant « c’est bien », sans oublier sa petite friandise.

 

L’exercice couché

 

Plusieurs méthodes existent. L’une des plus traditionnelle est le fait de prendre les pattes antérieures du chien déjà assis et de les tirez doucement vers l’avant, tout en lui disant « couché ». Une fois couché, félicitez-le et caressez-le en lui disant « c’est bien », sans oublier sa petite friandise.

Pour ma part, je préfère une autre méthode, que je considère plus efficace et plus douce. Une fois le chien assis, je vais rapprocher de sa truffe une friandise. Tout en l’empêchant de se lever en mettant ma main sur son postérieur, je vais descendre cette friandise le long de son cou, son buste, et jusqu’au sol en lui disant « couché ».

Le chien va vouloir suivre la friandise, et ne pouvant pas se relever (car ma main l’en empêche), il va tout naturellement se coucher. Une fois couché, félicitez-le et caressez-le en lui disant « c’est bien », sans oublier sa petite friandise qu’il aura suivi.

 

La marche au pied

 

Dans le cadre d’un concours, la marche au pied signifie que le chien doit marcher l’épaule à la hauteur du genou de son maître. Mais nombre de propriétaires ne souhaitent pas avoir un chien de concours, mais un chien agréable en promenade. Donc pour ma part, si le chien reste à proximité du maître et ne tire pas sur sa laisse, je considère que la marche au pied est respectée.

Cela n’est pas naturel chez le chien, c’est pour cela qu’il vous faut lui enseigner. Dans un premier temps, dîtes-vous qu’il vous faudra être très attentif, afin de rappeler votre animal à chaque fois qu’il quittera vos « pieds ». Sauf pour faire ses besoins bien entendu…

Une fois dehors, demandez à votre chien de marcher au pied, nom + au pied. Si aucune réaction, faite en sorte de re-capter l’attention de votre animal, il est important qu’il soit aussi concentré sur vous, et ça ce n’est pas le plus simple ! La laisse doit toujours être molle (formant un U entre vous et le chien), et pas tendu. Si votre chien comprend ce qu’il doit faire et revient marcher à côté de vous, félicitez-le !

 

L’exercice pas bouger<

 

Cet exercice consiste à obtenir que votre chien reste sans bouger, dans la position que vous lui aurez donné, pendant que vous vous éloignez. Il est important que votre chien ait parfaitement acquis les ordres « assis » ou « couché » avant d’entamer l’apprentissage de cet exercice.

L’ordre donné sera « pas bouger ». Mettez donc votre chien dans la position que vous préférez, ou que vous pensez plus simple pour lui, donnez-lui l’ordre de ne « pas bouger », ensuite faites deux pas en arrière. Le chien essaiera de vous suivre, il faudra l’arrêter d’un « NON ! » sec.

Les fois suivantes, au fur et à mesure que le chien commence à comprendre ce que vous voulez, vous vous éloignerez progressivement. Laissez-le dans cette position une trentaine de seconde et rappelez-le a votre pied. L’exercice accompli, félicitez le !

Comme vous avez pu le remarquer, à plusieurs reprises, je répète « félicitez-le et caressez-le en lui disant « c’est bien », sans oublier sa petite friandise», car c’est d’une importance capitale. Chaque fois que le chien effectue correctement un exercice, même lorsque c’est vous qui lui avez fait prendre la position voulue, il faut le récompenser et le féliciter ! Le chien travail parce qu’il est dans la certitude de faire plaisir à son maître, si vous ne lui en donnez pas l’impression ou des signes positifs, vous n’arriverez a rien.

L’éducation d’un animal est longue et demande de la patience. Les exercices doivent être répétés souvent, car le chien a tendance à vouloir reprendre ses mauvaises habitudes s’il ne travaille pas. (L’impression qu’il n’écoute plus, met beaucoup de temps pour effectuer une demande qu’il connait parfaitement,..).

Mais vous pouvez vous faire aider, en vous rapprochant d’un club canin proche de chez vous. Il existe des milliers de clubs canins à travers la France. Ces clubs sont souvent animés par de véritables passionnés. Allez y sans crainte, ils ne sont pas là pour vous juger, mais pour vous donner toutes les clefs pour réussir l’éducation de votre animal, allant de l’école du chiot, aux divers brevets récompensant le travail du chien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :     Facebook Anifamily     Twitter Anifamily     Google+ Anifamily

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *